La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé 05 49 01 18 96
logo Biocoop
Biocoop Le Pois Tout Vert - Saint Eloi
Biocoop Le Pois Tout Vert - Notre Dame
Biocoop Le Pois Tout Vert - Demi Lune
Biocoop Le Pois Tout Vert - La Désirée
Biocoop Le Pois Tout Vert - Les Halles
Biocoop Le Pois Tout Vert - Porte Sud

Lauréats du Pois Tout Solidaire : que sont-ils devenus ? La Ferme de la Quinatière

Lauréats du Pois Tout Solidaire : que sont-ils devenus ? La Ferme de la Quinatière

À partir du 15/03/2021

En ce jour de fin février, Freddy Rivault, un des premiers lauréats du Pois Tout Solidaire, est venu nous rencontrer au Pois Tout Vert. Il a évoqué son parcours et son amour des plantes, renforcé encore grâce à sa rencontre avec un formateur passionné de la MFR de Chauvigny.

Chimiste de formation, il s’agissait pour lui comme pour ses deux associés du GAEC de la ferme de La Quinatière à Bouresse (Joanie et Benjamin) d’une reconversion professionnelle. L’aventure a débuté par leur rencontre fortuite pendant leur formation de responsable d’entreprise agricole à Venours. N’étant pas issus du monde agricole, il leur a fallu trouver des terres, bien sûr. Chacun cherchant de son côté, c’est finalement ensemble qu’ils se sont positionnés sur une annonce de la SAFER de terres dédiées à l’installation à Bouresse, et ont été choisis parmi d’autres.

 

L’association Terre de Liens (qui achète des terres pour les louer à des agriculteurs ; ce qui permet d’assurer la pérennité de leur activité) a favorisé leur installation. Toutefois, deux ans de levée de fonds auront été nécessaires avant que le projet ne soit finalisé (trouver une centaine de financeurs, essentiellement du département, a demandé beaucoup d’investissement et d’énergie à ces trois porteurs de projet) et présenté pour l’achat par Terre de Liens en 2017. C’est long... puis il a fallu aussi résoudre le problème de l’eau inexistante sur l’exploitation, et obtenir une autorisation pour un forage !

De leur côté, Joanie et Benjamin développent une activité de maraîchage tandis que Freddy se consacre à la production de plantes pour réaliser des tisanes et des aromatiques, ce qui requiert de nombreuses opérations et beaucoup de temps : plantation et culture sur un hectare en plein champ (mauve, souci, thym, origan…), séchage sur place dans un séchoir à claies, tri manuel, conditionnement.

« Je suis un producteur plus qu’un transformateur, nous dit-il. Je voudrais surtout réussir à « bien produire » et plus, même avec les aléas climatiques. »

« J’écoule mes produits conditionnés ou en vrac dans une trentaine de points de vente et participe à une dizaine de salons ou manifestations chaque année. »

« J’ai du potentiel, un outil de production performant, de la surface disponible, même si le sol ici est assez ingrat. Ce qui me manque le plus, c’est le temps !». Ses journées sont pourtant déjà longues avec plus de 50 heures par semaine en pleine saison.

« La somme attribuée par le Pois Tout Solidaire a contribué à l’achat d’une récolteuse automatique de jeunes pousses, qui m’a fait gagner un temps énorme lors de la récolte pour plus de la moitié de mes plantes. »

Nous avons constaté beaucoup d’enthousiasme, de conviction, de professionnalisme et nous souhaitons à Freddy d’atteindre le petit surplus de production qui lui manque pour vivre normalement de son activité.


Article réalisé dans le cadre de notre newsletter L'Associée Terre, réservée aux sociétaires de notre coopérative.

Retour