La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 05 49 01 18 96
logo Biocoop
Biocoop Le Pois Tout Vert - Saint Eloi
Biocoop Le Pois Tout Vert - Notre Dame
Biocoop Le Pois Tout Vert - Demi Lune
Biocoop Le Pois Tout Vert - La Désirée
Biocoop Le Pois Tout Vert - Les Halles
Biocoop Le Pois Tout Vert - Porte Sud

Non à la ferme-usine des 1200 taurillons à Coussay-les-Bois !

Non à la ferme-usine des 1200 taurillons à Coussay-les-Bois !

À partir du 11/11/2019

 Le Pois Tout Vert est associé depuis la première heure à l'action militante contre la ferme-usine de Coussay-Les-Bois. L'association ASPECT et un collectif d'associations opposés à l'implantation d'une ferme usine de 1200 taurillons, cherchent à préserver notre environnement, en particulier la qualité de l'eau.
Le point sur l'historique, les enjeux, les dernières actions menées en réponse aux décisions administratives...
 

Communiqué de l'association ASPECT 


Un projet aberrant à tous égards !

 

Déjà, il paraît insensé de vouloir enfermer 1200 veaux dans des hangars où ils seraient nourris sans herbe (avec de la paille et un aliment industriel), mais de surcroît ces bâtiments seraient édifiés dans une zone humide protégée (ZNIEFF), et pire encore, au-dessus d’une nappe phréatique peu profonde qui alimente en eau potable 3 communes. Pour compléter le tableau, les permis de construire comportent de nombreuses incohérences qui ont amené nos experts à juger ce projet dangereux pour l’environnement avec un fort risque de pollution de la nappe. 

Une enquête publique a montré le rejet massif de la population (260 personnes opposées et seulement 4 favorables).

Ce projet est porté par un industriel de l’agro-alimentaire et par la société Technique Solaire. Ce n’est pas un projet agricole, mais industriel, car les taurillons ne sont qu’un prétexte : le but est de produire de l’électricité, du gaz et du compost (panneaux photovoltaïques, méthanisation). 

La viande de taurillon n’étant pas consommée en France, les animaux sont généralement exportés, après engraissement, au Maghreb et en Italie. La viande de piètre qualité nous revient ensuite sous forme de raviolis, lasagnes, etc.

 

L’affaire a été portée devant la justice

En 2015, la mairie de Coussay-les-Bois (à l’est de Châtellerault) a déposé un recours devant le Tribunal Administratif pour faire annuler les permis de construire accordés par la Préfecture. Puis ASPECT en a déposé un autre (auquel s’est associée la mairie), pour faire annuler l’autorisation d’exploitation. En juin 2017, le tribunal a tout annulé : une victoire pour les opposants, mais les porteurs du projet ont fait appel. Ce jugement n’a pas encore été prononcé.

Coup de théâtre en janvier 2019 : suite à un problème de procédure, les permis de construire ont pu être redéposés et la Préfecture les a signés le 23 septembre dernier, sans même en informer le maire.

Sans autorisation d’exploitation, les travaux ne peuvent pas débuter, mais par prudence ASPECT assure quotidiennement la surveillance du site et bloquera les travaux, si besoin.

 

Un collectif d’opposants 

12 organisations locales et nationales se sont associées pour rejeter ce projet qui va à l’encontre de leurs valeurs et qui est une menace pour l’environnement. Elles participent à des réunions de réflexion au côté d’ASPECT. Biocoop Le Pois Tout Vert est un soutien de la première heure. 


Pour soutenir l’opposition à la ferme-usine de Coussay-les-Bois, n’hésitez pas à signer la pétition en ligne.


Retour